Engager les parlementaires francophones en faveur du TICE

7 au 9 juillet 2019

Le Secrétaire Exécutif s’adressant à la 45ème session plénière de l’APF
Participants à la 45ème session plénière de l’APF

Pour la première fois, un Secrétaire Exécutif de l’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais nucléaires (OTICE) a pris part à une session plénière de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). La participation de Lassina Zerbo à la 45ème session du genre, tenue du 7 au 9 juillet 2019 à Abidjan, Côte d’Ivoire, fait suite à la campagne internationale pour la promotion de l’entrée en vigueur du TICE, initiée et lancée par l’APF en février 2019, à Vienne.

Dans son allocution devant les parlementaires francophones, Zerbo a rappelé l’importance et l’urgence de l’entrée en vigueur du Traité d’Interdiction Complète des Essais nucléaires (TICE) dans le contexte actuel. Il a souligné la contribution du TICE à la paix et à la sécurité, tout en rappelant qu’il s’appuie sur son Système de Surveillance International (SSI) global et opérationnel en mesure de détecter toute explosion nucléaire.

Le SSI a dépassé toutes les attentes en termes de couverture et capacités de détection. A titre d’exemple, il a détecté tous les six essais nucléaires annoncés par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et fourni aux Etats membres des éléments d’appréciation objectifs, fiables et vérifiables, démontrant encore une fois toute son efficacité et son utilité.Lassina Zerbo
Secrétaire Exécutif de l’OTICE

Dans un plaidoyer fort, le Secrétaire Exécutif a souligné l’opportunité de rassembler une large coalition en faveur du TICE, y compris autour du sujet nord-coréen, dans le cadre de la prochaine Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). L’entrée en vigueur du TICE demeure en effet l’élément le plus concret et le plus crédible pour construire un cadre solide et pérenne qui permettra d’atteindre à terme l’objectif commun d’un monde sans armes nucléaires.

Soulignant le rôle clé des parlementaires en qualité de législateurs à la fois dans le processus de ratification des instruments internationaux mais aussi avec la possibilité de prendre l’initiative de la loi, il a insisté sur la nécessité de mobiliser toutes les bonnes volontés afin d’assurer l’entrée en vigueur et l’universalisation du TICE. Ainsi, il a invité les parlementaires, représentants du peuple, à se saisir du sujet dans leur prérogative de contrôle de l’action gouvernementale, à travers leurs actions de sensibilisation auprès de la société civile et des médias, ainsi qu’à travers le dialogue avec d’autres parlements ou au sein de regroupements de parlements tel que l’APF.

Dans les périodes comme celles que nous vivons, il est essentiel de reconnaitre son devoir et de l’assumer pleinement. Aujourd’hui, il est de notre devoir moral d’agir concrètement contre la prolifération des armes nucléaires pour un monde plus sûr et pour préserver l’héritage que nous allons léguer aux générations futures. Les parlementaires ont un rôle clé à jouerLassina Zerbo
Secrétaire Exécutif de l’OTICE

 
 

 
Au cours de son séjour en terre ivoirienne, le Secrétaire exécutif a pu s’entretenir avec Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Ils ont évoqué la question de la promotion du TICE dans le cadre du mandat de paix et de sécurité de l’OIF. Ils ont également abordée la question de l’effectivité du multilinguisme dans les organisations internationales pour un multilatéralisme fort et équilibré, plus nécessaire que jamais.
 

 

 

Audition à la Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale française

Audition du Secrétaire exécutif devant Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale française.

Avant de se rendre à Abidjan, Zerbo a séjourné à Paris du 2 au 5 juillet où il s’est, entre autres, adressé à la Commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale française. Sur les enjeux de la non-prolifération nucléaire, il a, devant la Commission, rappelé la nécessité de rendre la diplomatie parlementaire plus effective et a souligné la pertinence du TICE pour créer un cadre de confiance indispensable à des progrès tangibles dans la résolution des crises de prolifération nucléaire.

Le contexte géopolitique actuel rend le TICE plus que jamais pertinent dans la mesure où il peut servir de pont entre pays dotés et pays non dotés de l’arme nucléaire, et fournir le cadre de confiance nécessaire au processus de désarmement total et vérifiable de la Corée du Nord.Lassina Zerbo
Secrétaire Exécutif de l’OTICE

Le Secrétaire Exécutif a également, au cours de son séjour à Paris, eu de nombreuses rencontres et échanges avec notamment Alice Guitton, Directrice générale des relations internationales et de la stratégie du ministère des armées, Francois Geleznikoff, Directeur des applications militaires au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) et Enrico Letta, Doyen de l'École des affaires internationales de Sciences Po Paris (PSIA).

De plus, il s’est adressé aux élèves de l’Institut de Recherche Stratégique de l'École Militaire (IRSEM) et est intervenu à l’université d’été du Réseau Nucléaire et Stratégie Nouvelle Génération (RNS-NG), notamment sur les enjeux et la dimension stratégique du TICE, ainsi que sur le SSI dans le contexte actuel.

Lire la version anglaise ici.