Promotion de l’entrée en vigueur du TICE : l’APF s’engage

Promotion de l’entrée en vigueur du TICE : l’APF s’engage

Dans le cadre du lancement de sa campagne internationale pour l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), une délégation de haut niveau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) a rendu visite au Secrétaire exécutif de l’OTICE, Lassina Zerbo, le 19 février 2019.

La délégation de l’APF était composée de Jacques Krabal, Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de l’APF, de Jean Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale de Madagascar et vice-président de l’APF et de Christophe-André Frassa, Président de la Commission Politique de l’APF, ainsi que de plusieurs conseillers.

L’initiative d’une telle campagne internationale par l’APF, explique Jacques Krabal est de contribuer, par la mobilisation et l’engagement concret des parlementaires francophones de par le monde, à promouvoir et accélérer l’entrée en vigueur du TICE. Lors de son entretien avec le Secrétaire Exécutif, M. Krabal a souligné l’importance du TICE et de son système de vérification dans l’architecture internationale de non-prolifération. « Le système de vérification du TICE, unique et global, a donné à plusieurs reprises la preuve de son efficacité pour la Communauté Internationale. Il a également une utilité essentielle en matière d’applications civiles et scientifiques»  a dit Jacques Krabal.

Dès lors, et tenant compte du rôle clé que jouent les parlements dans le processus de ratification des instruments internationaux, l’APF entend être un relai de choix pour  informer, faciliter les échanges et mobiliser les parlements francophones dans le monde. Dans la dynamique de la Déclaration (PDF) adoptée par les Chefs d’Etats lors du XVIe Sommet de la Francophonie à Antananarivo (Madagascar) en novembre 2016, l’APF entend mener des actions concrètes lors de sa campagne pour contribuer au désarmement nucléaire et consolider la paix et la sécurité internationales. Il y va du bien-être des populations dont les parlementaires sont au demeurant les représentants dans l’appareil étatique démocratique.

Avec cette campagne internationale et multilatérale, l’APF souhaite contribuer activement aux efforts pour l’entrée en vigueur du TICE. Nous ne pourrons en effet continuer à avancer sur la voie du désarmement que si la volonté de progresser est unanimement partagée. (…) Chaque Etat, et non uniquement les Etats dotés, doit apporter sa pierre à l’édifice du désarmement nucléaire et, plus largement, de la sécurité collective, et les parlements ont un rôle à jouer.Jacques Krabal, Secrétaire général parlementaire de l’APF

Par la voix de son Secrétaire général, l’APF a annoncé une série d’actions qu’elle entend mener et qui comprend entre autres des plateformes de dialogue interparlementaires ainsi que des activités de sensibilisation et de développement de capacités auprès des parlementaires francophones dans le monde.

Convaincue que l’entrée en vigueur du Traité marquera une évolution essentielle dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération, l’APF s’est engagée à ne ménager aucun effort pour atteindre cet objectif.

Toutes ces initiatives concrètes qui font suite à la déclaration d’Antananarivo qui a appelé tous les membres de la Francophonie à signer et ratifier le TICE pour en assurer rapidement l’entrée en vigueur nous permettent de nous approcher plus près du but.Jean Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale de Madagascar et vice-président de l’APF

Remerciant la délégation pour sa visite et son engagement fort démontré avec le lancement de cette campagne à partir de Vienne où siège l’Organisation qu’il dirige, Lassina Zerbo s’est félicité de cette initiative.

« En facilitant un dialogue interparlementaire constructif au sein de ses membres, l’APF a déjà démontré toute la pertinence de son action pour les efforts de ratification du TICE. Je me réjouis dès lors aujourd’hui du lancement de votre campagne et du renforcement de notre coopération, un partenariat fécond pour atteindre nos objectifs communs de paix, de sécurité et de stabilité » a souligné Lassina Zerbo.

Pour le Secrétaire exécutif de l’OTICE, l’APF, par cette campagne internationale, vient ainsi s’affirmer comme un soutien de taille et un partenaire privilégié pour l’entrée en vigueur du TICE.

La diplomatie parlementaire a toute sa place pour sensibiliser et soutenir les efforts pour l’entrée en vigueur du traité. Les parlements doivent eux aussi en faire une priorité.Lassina Zerbo, Secrétaire exécutif de l’OTICE

La délégation a également visité, au sein de l’OTICE, les stations-test de surveillance des radionucléides et de gaz rares, ainsi que l'installation test pour les technologies infrason et sismique.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie est l’organe consultatif de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Elle est constituée de 87 sections membres représentant des parlements ou des organisations interparlementaires. Elle a, entre autres, pour objectifs de se saisir de toutes questions d’intérêt, notamment celles relatives à l’actualité internationale, et de faire connaître et promouvoir le rôle international des parlementaires.

English Version available here.