Les Comores deviennent le 170e État à ratifier le TICE

Les Comores deviennent le 170e État à ratifier le TICE

L'Union des Comores est devenue le 170e État à ratifier le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), rapprochant le traité un peu plus de son universalité et marquant une nouvelle étape vers la fin des essais nucléaires, partout et pour tous.

La nation de l'océan Indien - l'un des 185 pays signataires du TICE - a déposé son instrument de ratification auprès du Secrétaire général des Nations Unies à New York le 19 février 2021.

Lors d'une cérémonie virtuelle le 23 février avec le secrétaire exécutif de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), le ministre comorien des Affaires étrangères SE Dhoihir Dhoulkamal a déclaré : ‘La lutte contre la prolifération des armes nucléaires est l'affaire de tous’.

‘Aujourd'hui l'Union des Comores tient sa promesse en devenant le 170ème état à ratifier le TICE. Cette ratification exprime notre ferme engagement à contribuer aux efforts déployés dans le concert des Nations en vue de garantir un monde à l'abri des menaces nucléaires, et disposant des conditions propices à la promotion de la paix et de la sécurité internationales, fondement pour un développement harmonieux et durable.’

La décision des Comores de ratifier le TICE - signe d'un nouvel élan pour le traité après la signature et la ratification de Cuba le 4 février 2021 - fait suite à plusieurs années de dialogue constructif avec l'OTICE, y compris une visite à Moroni en décembre 2018 par son secrétaire exécutif Lassina Zerbo.

Il reflète également le rôle des parlements nationaux et l’utilité du dialogue interparlementaire initié par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) dans sa campagne internationale pour l’entrée en vigueur du TICE, dans lequel Madagascar s’était notamment fortement engagé.

Dans son allocution, Lassina Zerbo a remercié le Président comorien, SEM Azali Assoumani, son gouvernement et le parlement du pays, louant leur travail aux côtés de l'APF et de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour construire ensemble un monde plus sûr.

‘En adoptant le TICE, les Comores contribuent à construire la paix et la sécurité et envoient un message fort à la communauté internationale, en particulier aux derniers Etats qui n’ont pas encore signé ou ratifié le Traité. Permettez-moi de féliciter chaleureusement l'Union des Comores à cet égard et de partager mon espoir que d'autres suivront votre exemple bientôt,’ a-t-il déclaré.

Jacques Krabal, Secrétaire général parlementaire de l'APF, s'est félicité de la ratification. ‘L’APF, vigie pour faire avancer la Paix partout où elle le peut, a eu le plaisir d’accompagner cette aventure collective de Paix et de Fraternité et salue le pas fait aujourd’hui par l’Union des Comores’ a-t-il déclaré lors de l’échange. ‘Merci aussi à l’infatigable militantisme de l’OTICE à œuvrer pour un monde plus sûr et plus pacifique. Il n’y a pas d’universalisme sans Paix.’

SE Malik Sarr de l'OIF a également félicité l'Union des Comores et rendu hommage au Chef de l’État pour honorer un engagement pris envers La Francophonie lors du  XVIe Sommet de la Francophonie à Madagascar (PDF). ‘Ce succès témoigne de l’attachement des Comores aux valeurs défendues par la Francophonie et des liens solides tissés par le Secrétaire exécutif de l’OTICE,’ dit-il.

Les Comores, qui ont signé le TICE le 12 décembre 1996, hébergent un Centre national de données, le Centre national de documentation et de recherche scientifique (CNDRS), où les experts reçoivent les données de surveillance et les analyses du Centre international de données (IDC) de l'OTICE à Vienne pour conseiller le gouvernement sur la vérification du traité.

Les données du système de surveillance international (SSI) de l’OTICE peuvent également être utilisées dans de nombreuses applications civiles et scientifiques, notamment pour contribuer aux systèmes d’alerte aux tsunamis et la surveillance des activités sismiques et volcaniques. Cela est particulièrement pertinent pour les Comores, où les éruptions du volcan du mont Karthala constituent une menace et ont forcé des milliers de résidents à évacuer leurs domiciles en 2005.

Le TICE interdit toute explosion nucléaire partout sur la planète. L'adhésion au traité est presque universelle, mais il n'est pas encore entré en vigueur. Pour ce faire, il doit être signé et ratifié par les 44 états énumérés à l’annexe 2 du traité, dont huit manquent à ce jour.

L'OTICE a établi le SSI pour garantir qu'aucune explosion nucléaire ne passe inaperçue. Actuellement, 302 installations réparties sur l’ensemble du globe - sur un total de 337 une fois le SSI achevé – sont certifiées et opérationnelles.

Pour en savoir plus sur le TICE, rendez-vous sur www.ctbto.org.
Suivez nous sur Twitter @ctbto_alerts et @SinaZerbo.
 
Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Gill Tudor
Chief of Public Information
Tél: +43 1 26030 6375
       +43 699 1459 6375